• En ancien français, les mots alliance et mariage étaient synonymes. On sait qu'une bague fut offerte pour un mariage vers 2800 avant J.-C., sous la troisième dynastie de l'ancien royaume d'Egypte, mais les conditions d'apparition de l'alliance en Occident restent méconnues.
    L'anneau conjugal représente depuis toujours un gage de fidélité à l'autre. Sa forme circulaire, emblème d'harmonie et d'éternité, symbolise ainsi la parole donnée et l'union.
    Le symbolisme de l'anneau est particulièrement riche. Il se rapporte à celui des cercles sans début ni fin, réputé protecteur. L'anneau a toujours représenté le pouvoir, ainsi que le signe d'une "alliance" conclue avec une communauté, un dieu ou un être vivant : les chrétiens l'ont adopté comme l'un de leurs symboles principaux. Les pouvoirs magiques attribués à l'anneau foisonnent et dans le domaine du surnaturel, aucun bijou ne l'a jamais surpassé. Dès l'Antiquité, on utilisait largement des anneaux magiques servant de talismans ou autres amulettes. La puissance symbolique accordée à la bague de fiançailles et aux alliances peut s'apparenter aux voeux d'une authentique protection de l'union.
    Le fait que la bague de fiançailles et l'alliance soient passées à l'annulaire gauche se fonde sur une croyance plusieurs fois millénaire : les médecins grecs du IIIe siècle avant J.-C. pensaient, à l'instar des Egyptiens, que la "veine de l'amour" reliait directement ce doigt au coeur. Les Romains leur emboitèrent le pas, prêtant de plus à l'annulaire des pouvoirs de guérison.

    source :
    L'album du mariage


    votre commentaire
  • Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. ( Marcel Proust)

    votre commentaire
  • 3 septembre
    1189
    De l'Aquitaine à l'Angleterre
    Troisième fils du roi Henri II et d'Alienor d'Aquitaine, Richard n'était pas promis à la couronne. Mais après moult querelles familiales et la mort de ses deux frères aînés, il devient l'héritier du trône d'Angleterre. Le roi Henri II meurt en juin 1189, et celui qui comptera Robin des Bois parmi ses disciples devient Richard Ier d'Angleterre, dit Richard Coeur de Lion, à Westminster deux mois plus tard.

     

    3 septembre
    1783
    "L'autre" traité de Versailles
    Dans le grand château français, l'indépendance des treize colonies anglaises d'Amérique du Nord est reconnue par un traité. Les Etats-Unis sont une union encore fragile de 3.300.000 citoyens d'origine européenne, 700.000 esclaves d'origine africaine et quelques milliers d'Indiens.


    votre commentaire
  • Chaussons aux Coings et au Miel

    Pour 6 personnes
    Préparation : 45 minutes
    Cuisson : 1heure 30 minutes



    - 1,5 kg de coings
    - 500 g de sucre
    - 350 g de farine tamisée
    - 200 g de beurre mou
    - 2 œufs
    - le jus d'1 citron
    - 2 étoiles de badiane
    - 1 pincée de vanille en poudre
    - 4 cuillères à soupe de miel liquide
    - Sel


    - Versez la farine sur un plan de travail avec 1 pincée de sel et la vanille.
    - Creusez un puit au centre, Cassez-y un œuf et ajoutez tout le beurre en morceaux.
    - Travaillez du bout des doigts en ajoutant un peu d’eau si nécessaire pour former une boule de pâte bien homogene et pas trop dur.
    - Roulez la pâte sur elle même pour former un tube très serré.
    - Réservez-la dans un linge 30 minutes au frais.
    - Epluchez les coings, coupez-les en quartiers, ôtez le cœur et les pépins.
    - Mettez-les dans une casserole, couvrez-les d’eau, versez le jus de citron et la badiane, portez à ébullition et laissez cuire 30 minutes.
    - Au bout de ce temps, jetez la moitié de l’eau de cuisson, ajoutez le sucre et poursuivez la cuisson 30 minutes(la préparation doit épaissir).
    - Laissez tiédir.
    - Préchauffez le four à th 6/7 (200 degrès).
    - Etalez la pâte sur un plan de travail fariné, découpez-y des disques à l’aide d’un bol.
    - Répartissez-y 1 cuillère à soupe de marmelade, puis repliez-les en 2 en soudant bien les bords avec un peu de jaune d'œuf.
    - Disposez les chaussons sur une plaque à four.
    - Badigeonnez-les avec un jaune d’œuf battu.
    - Enfournez-les 25 minutes.
    - Servez-les tièdes, nappés du miel tiédi.

    votre commentaire
  • Celui qui déplace une montagne est celui qui commence par enlever les petites pierres

    - La persévérance -


    votre commentaire