• Chaque pomme est une fleur qui a connu l'amour.
    [ Félix Leclerc ]

    votre commentaire
  • C'est l'histoire d'un couple belge qui part pour un voyage aux States. La femme dit à son mari:
    - Hans, tu crois qu'à la douane, ils vont laisser passer la chauve-souris et le putois que l'on va offrir à nos amis, une fois ?
    - Pas de problème, pour la chauve-souris, je la plaque sur mon tee-shirt.
    Les Amerloques, ils y verront que du feu, ils croiront que c'est un tee-shirt de Batman.
    - Bon, mais pour le putois ?
    - Hé bien on va le mettre dans ta culotte.
    - Dans ma culotte, mais l'odeur ?
    - Tant pis ! S'il meurt, il meurt !

    votre commentaire
  • Le Scorpion

    L’évolution semble avoir donné au scorpion toutes les facultés pour survivre. Déjà au Carbonifère, il y a plus de 300 millions d’années, le scorpion possédait les mêmes caractéristiques qu’aujourd’hui. Les scorpions, qui sont des cousins éloignés des araignées, comptent plus de 600 espèces réparties en 9 familles.

    Une mère promène ses petits

    Une résistance incroyable :

    Le scorpion est un animal qui est capable de vivre dans des milieux extrèmes. Il peut supporter des variations de plus de 50°C.

    Il peut jeûner très longtemps ; le record absolu est de 3 ans pour un scorpion en captivité. (sans nourriture mais pas sans eau)

    Les besoins du scorpion en oxygène sont très faibles. On sait qu’il peut survivre aux radiations. Il peut supporter des radiations 150 fois supérieures à l'homme. Cependant, cela ne concerne pas toutes les espèces notamment Androctonus australis.

     Reproduction des scorpions

    Durant la saison des amours qui varie selon les espèces, le scorpion se transforme en danseur mondain.
    A la tombée de la nuit, le couple se fait face à face, se saisit les pinces et entame une danse latérale.
    Cette chorégraphie, entrecoupée de haltes, peut durer des heures. A l’issue de cette parade, le mâle attire sa partenaire sur un spermatophores pour qu'elle soit fécondée.

    L’accouplement peut parfois se finir en drame. Un peu moins de la moitié des femelles dévorent leur conjoint à la fin de l’accouplement.
    Les scorpions sont ovovivipares ou vivipares. La femelle met au monde jusqu'à 140 petits qui ne mesurent que quelques millimètres

    Sans défense, ils se réfugient sur le dos de leur mère. Ce maternage peut durer quelques jours à plusieurs mois.
    Les petits grandissent par mues successives.

     Prédateurs mais aussi proies

    Le scorpion craint le soleil. Au-delà de 65°C, sa carapace devient poreuse et laisse échapper l’eau qu’elle contient. Il peut tenir ½ heure en plein soleil dans le désert.

    Bien à l'abri la journée, il sort le soir pour chasser. Il peut parcourir 2 Km pour trouver une proie. Il lui faut deux semaines pour reconstituer son stock de
    venin, il ne s'en sert donc qu'avec parcimonie et qu'en cas d'extrême necessité.

    Quand il chasse, il ne se sert de son aiguillon qu’en cas d’absolue nécessité, pour attraper des rongeurs de taille assez importante par exemple.

    Les plus gros scorpions n’hésitent pas à s’attaquer à des serpents, des rongeurs ou des lézards

    Le scorpion compte pourtant de nombreux ennemis. Des mammifères comme la mangouste, le suricate ou le babouin n’ont aucun mal à le neutraliser.
    Il en est de même pour certains oiseaux comme le serpentaire ou le calao.
    Parmi ses prédateurs, on compte également la mante religieuse, le hérisson du désert, la mygale, le varan ou la chauve-souris

     Petits mais meurtriers

    Le scorpion n’attaque pas l’homme, il contre-attaque quand il se sent menacé ou qu’il est surpris. Le scorpion est responsable de 5000 décès par an dont 1000 au Mexique et près de 450 en Tunisie.
    Avec les araignées et les abeilles, les scorpions sont les animaux les plus meurtriers de la planète.


    1 commentaire
  • On n’est jamais complètement  habillé tant qu’on ne porte pas un sourire.<?XML:NAMESPACE PREFIX = O /><O:P> </O:P>


    votre commentaire
  • 10 septembre
    1936
    Et la Genèse dans tout ça ?
    Lors d'un congrès, le Belge Lemaître, docteur ès sciences ordonné prêtre en 1923, présente ses excuses à l'ensemble de l'assemblée catholique réunie. En effet, sa théorie du Big Bang, qui fait d'une explosion le point de départ de la constitution de l'univers, entre en contradiction avec la version biblique de la création exposée dans la Genèse. Il fallait bien un prêtre pour avoir une telle audace. D'ailleurs, qu'importe qu'il ait renié sa théorie : l'hypothèse est lancée, elle fera son chemin...

    votre commentaire