• LÉON TOLSTOÏ

    Ecrivain et penseur russe
    Né à Iasnaïa Poliana le 28 août 1828
    Décédé à Astapovo le 07 octobre 1910


    <script language=JavaScript type=text/javascript> urlyahooA="http://fr.search"; urlyahooB=".yahoo.com/search?ei=ISO-8859-1&fr=cb-eve&meta=vl%3D&p="; urlcompl="L%E9on+Tolsto%EF"; document.write('
     En savoir plus sur LÉON TOLSTOÏ avec Yahoo Search'); </script>



    «L'idée de Dieu est ce que je puis éveiller ou ne pas éveiller en moi»
    Léon Tolstoï



    LA BIOGRAPHIE DE LÉON TOLSTOÏ

    Lev Nikolaévitch dit Léon Tolstoï passe son enfance avec ses frères et soeurs en pleine campagne russe. A l'âge de quinze ans, il lit Voltaire et Rousseau dont les idées le marquent définitivement, mais il arrête ses études pour s'engager dans l'armée. Des combats qu'il a vécus, il tira des récits, comme 'Les cocases' qui analyse la guerre à travers le prisme de la morale et de la population. Ses premiers écrits publiés relèvent de l'auto-analyse et dévoilent l'obsession de Tosltoï pour le Bien et la responsabilité de chacun. Tourmenté, il préfère mener une vie de paysan austère que de jouir des mondanités que son succès lui offre. A quatre vingt deux ans, en proie à une crise terrible, il s'enfuit et, tombe malade dans le train, meurt dans la gare d'Astapovo. On lui doit deux chefs-d'oeuvre de la littérature russe, 'Anna Karénine' et 'la guerre et la paix'

    votre commentaire
  • 1 novembre
    1914
    Aspirine
    Les Usines du Rhône commercialisent l'aspirine. Il n'est pas sûr que le remède soit suffisant face au mal de tête que se prépare un monde qui entre dans sa Première Guerre mondiale.
    1 novembre
    1954
    Insurrection en Algérie
    L’Algérie, alors département français, est le cadre d'un soulèvement, réclamant l'indépendance du pays. Cette "guerre" n'est, pour le gouvernement, qu’une opération de maintien de l’ordre. Après l’humiliation indochinoise de 1954, il est hors de question pour l’armée française de perdre une nouvelle fois sans être réellement battue. Véritable colonie de peuplement, contrairement au reste de l’empire colonial, l’Algérie pose un problème bien plus épineux qu’une classique guerre de décolonisation. La violence du conflit, qui ne s’achève qu’en 1962, trouve ici ses racines profondes. Massacres et tortures, dans les deux camps, d’une guerre qui ne dit pas son nom, vont marquer les mémoires des deux cotés de la Méditerranée.

    votre commentaire