• 1901
    le 24 juin
    Picasso débutant

    A la galerie Vollard de Paris, Picasso expose ses toiles pour la première fois. Félicien Fagur, critique d'art dit de lui qu'il est "peintre, absolument peintre, il adore la couleur pour elle-même". Il y a des critiques visionnaires... 

    1947
    le 24 juin
    Objet Volant Non Identifié

    Lors d'un retour de voyage d'affaires en avion privé au-dessus des Rocheuses, l'Américain Kenneth Arnold raconte avoir vu neuf disques lumineux se déplaçant comme des soucoupes volantes qu'on ferait ricocher sur l'eau. Pour la première fois il est donc question de "soucoupes volantes" même si, de toute évidence, Arnold parlait du mouvement et non de la forme de ces objets. Arnold rapporta avoir vu les mêmes objets trois autres fois, et au moins huit autres pilotes volant dans le nord-ouest des Rocheuses firent des observations similaires. Sa description précise des objets reste cohérente alors que d'autres - l'incident de Roswell, par exemple - paraissent totalement aberrantes.

    votre commentaire
  • 1982
    le 21 juin

    Symbole de l'été

    La Fête de la musique est née en France en 1982, à l'instigation de Jack Lang alors ministre de la Culture. L'idée de cette manifestation est de donner l'occasion à tous les amateurs de jouer de la musique. Cette action a connu immédiatement un immense succès et s'est rapidement exportée à l'étranger, principalement en Europe.

     

     


    votre commentaire
  • Pissenlits



    Taraxacum officinale

    Fiche d'identité

    rosace de pissenlit- classification : angiosperme
    - famille : composées
    - période de floraison : mars à novembre
    - type de fruit : akène de type samare
    - méthode de dissémination : le vent
    - biotope : prairies, bois clairs, clairières, chemins...
    - distribution : très commun jusqu'à 2000 m, plus rare en région méditerranéenne
    - période de végétation : vivace
    - utilisation : médicinale, cuisine








    Un peu d'histoire

    Amie de l'homme et des animaux, c'est peut-être la plus connue des plantes champêtre. Elle est cultivée depuis plus d'un demi-siècle, mais on la cueillait depuis déjà fort longtemps à l'état sauvage, pour ses différentes qualités


    Comment le reconnaître

    On croise souvent le pissenlit lors de promenade champêtre. Il est facilement identifiable grâce à sa feuille, très caractéristique, qui permet de le reconnaître en dehors de sa période de floraison et à l'éclat de sa floraison jaune vif. Voici ses principales caractéristiques :

    - dépourvue de sépales, elle possède des bractées (petites feuilles qui entourent la base du capitule, et qui le protègent comme des sépales).
    - sa tige est duveteuse, cassée elle laisse échapper un liquide blanc... le latex... (pour cette raison elle fût employée pour la fabrication du caoutchouc).
    - ses feuilles situées à la base de la tige, sont allongées (jusqu'à 20 cm de long) vertes foncées et très découpées.
    - ses racines très fortes, s'enfoncent verticalement dans le sol, jusqu'à des profondeurs pouvant atteindre 2 mètres.
    - la disposition très caractéristique de ses fruits secs, les akènes. Ils sont munis de petits parachutes sur lesquels les enfants soufflent avec bonheur.

    Les racines sont du type pivotant. On remarque également sur la photo ci-contre, que la base des feuilles reste au niveau du sol et qu'ainsi la tige n'en porte pas.

    Remarque : attention tout de même, le pissenlit dent de lion a plein de cousins, environ 150 , que seuls les experts peuvent différencier les uns des autres.

     Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la tige du pissenlit ne porte pas une fleur mais des centaines, rassemblées dans le réceptacle. Le pissenlit fait partie de la famille des composées (plantes qui regroupent plusieurs fleurs dans un seul réceptacle). Ces fleurs sont des ligulées (fleurs à plusieurs pétales soudés en une languette qui fait penser à un grand pétale unique).


    Détaillons un peu !

    Les organes mâles, sur les ligulées, sont les étamines (il y en a 5 soudées entres elles par leurs extrémités). L'extrémité des étamines s'appelle l'anthère, c'est la partie dans laquelle se forment les grains de pollen (spermatozoïde de la fleur). Les organes femelles sont le pistil (qui contient les cellules sexuelles de la femelle), le stigmate et l'ovaire. Sur le pissenlit, c'est le pistil qui en grandissant va séparer les étamines et ainsi permettre aux insectes butineurs de prélever le pollen.


    Reproduction

    4 Le pissenlit est une plante dite hermaphrodite, elle a des organes mâles et femelles. Grâce à eux et à ses multiples fleurs dans son réceptacle, un insecte (abeille ou autre) peut lui permettre de s'autoféconder et ainsi de se multiplier.

    Comment ça marche ?

    La maturation des sexes dans une fleur de type ligulée est décalée, l'organe mâle est mûr avant la femelle.

    Le pollen est recueilli par les insectes butineurs, à l'extrémité des étamines, qui arrivent à maturité avant le pistil. Ensuite le stigmate s'écarte pour laisser la ligulée devenir femelle et être fécondée par le pollen d'une autre ligulée ou même d'un autre pied de pissenlit.

    La fécondation donne naissance à un fruit, l'akène, muni du fameux parachute duveteux. Ces fruits sont disséminés par le vent, sur des distances pouvant atteindre 10 km.

    En conclusion, un pied de pissenlit peut s'autoféconder seul, mais une de ses fleurs ligulées ne le peut pas.


    Propriétés et utilisations

    Plante très mellifère.

    Ses jeunes feuilles peuvent être utilisées en salade avec des croûtons, des oeufs, des morceaux de fromage...

    Une fois cuites elles peuvent remplacer les épinards, ou compléter certaines soupes.

    Les boutons de fleurs peuvent être utilisés en remplacement des pointes d'asperges.

    Les racines grillées peuvent être un bon substitut du café.

    Autrefois les fleurs entraient dans la coloration du beurre.

    Ses propriétés médicinales ne sont plus à prouver : dépurative, diurétique, laxative, revitalisante, tonique, cholagogue.




    votre commentaire
  • 1885
    le 19 juin
    Madame Liberté

    "Madame Liberté" arrive sur l'île de Bedloe's island dans le port de New York. Cette statue gigantesque de 'La Liberté éclairant le monde' est un cadeau de la France à sa cousine américaine. Oeuvre du sculpteur Bartholdi, réalisée autour d'une structure en fer dessinée par Eiffel, il a fallu la transporter par bateau en pièces détachées. Pour l'anecdote, le sculpteur s'est inspiré du visage de sa mère pour les traits de ce symbole de l'Amérique.
    1917
    le 19 juin
    Ladies and gentlemen

    En Grande-Bretagne, la Chambre des Communes accorde le droit de vote aux femmes de plus de trente ans. Les suffragettes ont gagné. L'implication des femmes dans l'économie de guerre, en l'absence des hommes, a sans aucun doute pesé dans cette décision. La guerre a-t-elle des bons côtés ?

    votre commentaire
  • 1948
    le 18 juin
    33 révolutions par minute !

    Columbia lance le disque longue durée dit 33 tours (33 révolutions par minute). Le microsillon, qui peut contenir 20 minutes de musique et permet la diffusion du son en stéréophonie, remplace le 78 tours. Pour le concurrencer, la Radio Corporation of America (RCA) met au point son propre format de disque, plus petit : le 45 tours. Ces chers vinyles seront supplantés par les disques compacts (CD) au début des années 80. Mais les nostalgiques des grésillements du 33 tours se procurent toujours ces disques qui deviennent aujourd'hui de véritables collectors et qui font encore danser le monde dans les clubs et discothèques grâce aux DJ's !
    2002
    le 18 juin
    Insolite

    Le grimpeur casse-cou français Alain Robert, dit "l'homme araignée" grimpe la tour Franklin à la Défense. Sans matériel ou équipement de sécurité, en utilisant seulement ses mains et ses pieds, il grimpe les 32 étages du bâtiment soit 120 mètres de façade extérieure, en seulement 35 minutes. Revêtu d'un costume rouge et bleu, cette ascension est un clin d'oeil à la sortie du film "Spiderman".


    votre commentaire