• 1948
    le 18 juin
    33 révolutions par minute !

    Columbia lance le disque longue durée dit 33 tours (33 révolutions par minute). Le microsillon, qui peut contenir 20 minutes de musique et permet la diffusion du son en stéréophonie, remplace le 78 tours. Pour le concurrencer, la Radio Corporation of America (RCA) met au point son propre format de disque, plus petit : le 45 tours. Ces chers vinyles seront supplantés par les disques compacts (CD) au début des années 80. Mais les nostalgiques des grésillements du 33 tours se procurent toujours ces disques qui deviennent aujourd'hui de véritables collectors et qui font encore danser le monde dans les clubs et discothèques grâce aux DJ's !

    2002
    le 18 juin
    Insolite

    Le grimpeur casse-cou français Alain Robert, dit "l'homme araignée" grimpe la tour Franklin à la Défense. Sans matériel ou équipement de sécurité, en utilisant seulement ses mains et ses pieds, il grimpe les 32 étages du bâtiment soit 120 mètres de façade extérieure, en seulement 35 minutes. Revêtu d'un costume rouge et bleu, cette ascension est un clin d'oeil à la sortie du film "Spiderman".

     


    votre commentaire
  • 1752
    le 15 juin
    Un éclair de génie

    Alors que l'orage gronde à Philadelphie, le physicien Benjamin Franklin a l'idée de lancer un cerf-volant muni d'une pointe métallique : il capte l'électricité atmosphérique et prouve ainsi la nature électrique de la foudre. Le paratonnerre est inventé.
    1883
    le 15 juin
    Etat providence

    Bismarck, le chancelier du Reich allemand institue les caisses d'assurance maladie pour une meilleure prestation sociale. Dès 1854, il avait rendu obligatoire l'affiliation des ouvriers aux caisses de prévoyance. Il poursuit l'oeuvre avec l'assurance maladie en 1884, et la caisse d'invalidité et de vieillesse en 1889. Ce Junker rétrograde dote l'Allemagne de la législation sociale la plus aboutie du monde et pose les bases de l'Etat providence. Le paternalisme bismarckien prive ainsi le dynamique mouvement socialiste allemand de ses principales revendications.

    1956
    le 15 juin
    Et Goodyear mit au point le caoutchouc

    L'Américain Charles Goodyear reçoit un brevet pour le procédé de vulcanisation du caoutchouc. C'est après avoir réalisé de nombreuses expériences qu'il trouve le moyen d'améliorer les qualités du caoutchouc naturel, cassant à basse température et collant à haute température. Il découvre alors que lorsque le caoutchouc et le soufre sont chauffés ensemble, le produit devient plus stable en cas de variations de température. Ce procédé, appelé vulcanisation, est à la base de l'industrie du caoutchouc. Goodyear deviendra le numéro un incontesté dans l'industrie du pneu. Il vient d'ailleurs de sortir un nouveau modèle increvable. Qui dit mieux ?

    votre commentaire



  • Quand Maurice Fleuret devient Directeur de la Musique et de la Danse en octobre 1981, à la demande de Jack Lang, il applique ses réflexions sur la pratique musicale et son évolution : "la musique partout et le concert nulle part". Découvrant en 1982, à l'occasion d'une étude sur les pratiques culturelles des français, que cinq millions de personnes dont un jeune sur deux, jouent d'un instrument de musique, il se prend à rêver de faire descendre les gens dans la rue.

    Et c'est ainsi, en quelques semaines, que la Fête de la Musique est lancée, le 21 juin 1982, jour du solstice d'été, nuit païenne se référant à l'ancienne tradition des fêtes de la Saint-Jean.


    Une fête de toutes les musiques pour tous les publics

    La Fête de la Musique n'est pas un Festival. C'est une grande manifestation populaire, gratuite, ouverte à tous les participants amateurs ou professionnels, qui souhaitent s'y produire et accessible chaque année à des millions de personnes qui constituent le plus curieux et le plus disponible des publics.

    Elle mêle tous les genres musicaux et s'adresse à tous les publics, avec pour objectif de populariser la pratique musicale et de familiariser jeunes et moins jeunes de toutes conditions sociales à toutes les expressions musicales. Elle est l'occasion de dialoguer librement en musique.

    Une fête gratuite et ouverte

    Les musiciens sont invités à se produire bénévolement, et toutes les manifestations sont gratuites pour le public, qu'elles aient lieu dans les salles ou en extérieur. Son territoire privilégié est le plein air, les rues, les places, les jardins, les cours d'immeubles, de musées, ou de châteaux... mais la Fête de la Musique est également l'occasion de suggérer aux grandes institutions musicales (orchestres, opéras, choeurs, etc.) de sortir de leurs murs, ou au contraire d'accueillir d'autres genres musicaux.
    Elle offre la possibilité de créer des courants d'échanges entre les centres-villes et leur périphérie, de proposer des concerts dans les hôpitaux ou dans les prisons, de développer les rencontres et les échanges.





    Lancée en France, en 1982, la Fête de la Musique est devenue une fête européenne et internationale, présente aujourd'hui dans plus de 100 pays sur les cinq continents, chaque 21 juin.
    Si l’impulsion et le dynamisme du réseau culturel français à l’étranger (service culturel des Ambassades de France, Instituts et Centres culturels français et Alliances Françaises) ont contribué fortement à ce développement international, nombreux sont les acteurs locaux (Ministères de la Culture, Municipalités, Régions, professionnels de la musique, associations artistiques, etc.) qui s’impliquent désormais dans l’organisation de l’événement. Par exemple, en Europe, un réseau d'opérateurs et de structures institutionnelles s'est constitué et forme l'association de la Fête européenne de la Musique. Parallèlement, les initiatives foisonnent en dehors de ce réseau.
    En s’adaptant aux spécificités culturelles de chaque pays, la Fête a su s’inventer, se réinventer et devenir une manifestation musicale internationale emblématique.



    votre commentaire
  • 1940
    le 14 juin
    Les nazis sur les Champs-Elysées

    Paris est occupée par les troupes de la Wehrmacht. Les Allemands confisquent tous les drapeaux tricolores qui flottent sur les édifices publics et imposent le drapeau à croix gammée au sommet de l'Arc de Triomphe. Les journaux sont interdits, la capitale se met à l'heure de Berlin. Les troupes nazis effectuent leur premier défilé sur la plus belle avenue du monde. La capitale sera libérée le 25 août 1944.

    votre commentaire
  • -323
    le 13 juin
    Mort d'Alexandre le Grand !

    Alexandre III de Macédoine, dit le Grand, accède au pouvoir en 336 avant J.C., après l’assassinat de son père. Il conquiert, avec une armée très inférieure en nombre, l’immense empire perse de Darius III, menant ses hommes jusqu’aux rives de l’Indus. Cela lui vaut d’être l’un des plus grands conquérants de l’histoire. C'est aussi un bâtisseur. Des ‘Alexandrie’ fleurissent un peu partout, celle d'Egypte les surpassant toutes. A sa mort, ses lieutenants, les diadoques, se partagent son empire. Si l'unité politique est détruite, il laisse un vaste "monde" dominé par la culture hellénique.

    1643
    le 13 juin
    L'Illustre Théâtre de Molière

    Jean-Baptiste Poquelin a vingt et un ans lorsqu'il fonde, avec la comédienne Madeleine Béjart, une troupe de théâtre composée de dix acteurs. Installé à Paris, L'Illustre Théâtre lutte contre la concurrence des deux théâtres permanents, l'Hôtel de Bourgogne et le théâtre du Marais, et celui qui a pris le pseudonyme de Molière fait faillite et est emprisonné pour dettes.


    votre commentaire