• C'est arrivé un 10 Mai

    1902
    le 10 mai
    Méliès fait son cinéma

    Le Français Georges Méliès commence dans ses ateliers de Montreuil le tournage d'un film inspiré de l'oeuvre de Jules Verne : 'Le Voyage dans la Lune'. La durée prévue du tournage est de trois mois. Méliès a tout de suite saisi le potentiel du cinéma des frères Lumière, et n'a eu de cesse de leur racheter leur invention. Réticents au départ, ils cèdent fort heureusement, permettant à ce visionnaire génial de faire du cinéma un véritable spectacle, un art. Marchand d'illusions et de rêves, il crée une gamme incroyable de trucages et d'effets spéciaux, le tout mis au service d'une histoire. Le cinéma naît réellement grâce à lui et à son imaginaire sans limite.


    1908
    le 10 mai
    Sylphide

    La mode "tanagréenne" des couturiers fait scandale à l'hippodrome de Longchamp. Il faut dire que depuis 1906 le tissu épouse de plus en plus le corps des femmes et que la jupe perd de son ampleur. La silhouette féminine s'amincit, se dévoile, se devine...

    1940
    le 10 mai
    Hitler envahit la Belgique

    Près de 7 mois après que la France et l'Angleterre lui ont déclaré la guerre, l'Allemagne rompt le front occidental. Le Führer met ainsi fin à la "drôle de guerre" en lançant ses armées sur les Pays-Bas, la Belgique et la France. En à peine quelques jours, ce sont 8 à 10 millions de Belges et de Français qui se retrouvent sur les routes. Les états-majors néerlandais et belge capitulent les 15 et 27 mai. Les Allemands n'entrent dans Paris que le 14 juin. L'armistice demandé par le maréchal Pétain sera signé le 22 juin. 


    1968
    le 10 mai
    La "nuit des barricades"

    Dans la nuit du 10 au 11 mai, la situation se dégrade considérablement entre les étudiants et les CRS. Révoltés plus que jamais, ils livrent des combats de rues contre les forces de l'ordre (qui portent alors leur nom à merveille…). Voitures incendiées, rues dépavées, vitrines brisées, centaines de blessés : le pays est stupéfait, consterné. Les étudiants gagnent alors l'opinion publique. Le 13 mai, les syndicats manifestent avec les étudiants pour protester contre les brutalités policières et le 14 mai, une vague de grèves est entamée.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :