• L'Art de la Table

     

     

    L’art de la table et l’art de recevoir
     



     

        Dresser la table du repas du soir peut sembler être un geste tout à fait anodin. Couteau à droite, fourchette à gauche. C’est même l’une des premières choses que l’on apprend, enfant, pour aider Maman et l’on accomplissait ce rituel avec plus ou moins de conviction. Personnellement, j’avais tendance à jeter les services sur la table plutôt que de les disposer avec soin. L’essentiel n’était-il pas que chacun trouve ce dont il avait besoin pour se sustenter. Avec le temps, cette mentalité " moins-j’en-fais-mieux-je-me-porte" à quelque peu évolué et je trouve que dresser la table pour un repas spécial peut même s’avérer être un plaisir.

    - Nappe
    Si vous utilisez une table à rallonge et que vous ne disposez pas de nappe assez grande, utilisez 3 petites: une à gauche, une à droite et la dernière au centre, sur la partie non recouverte. Cette méthode est plus esthétique que deux nappes avec un raccord inesthétique au milieu de la table.
    Sur une table ronde, repassez les plis de la nappe afin d’avoir une surface bien plate. Pour une table rectangulaire, on garde les plis de la longueur, qui formeront deux plis parallèles, mais on repasse les plis de la largeur.
    La nappe peut être de couleur, assortie à votre vaisselle, mais pour un grand dîner, mieux vaut donner la préférence au blanc ou blanc cassé. Les serviettes seront assorties à la nappe.
    Bien entendu, la nappe sera irréprochable. Pas d'auréoles, de taches et de faux plis.

    - Assiettes
    Il faut prévoir que les convives auront besoin de place et il ne faut donc pas les serrer comme des sardines dans une boîte. On compte entre 60 et 70 cm de place par convive. N’hésitez pas à sortir votre ruban de couturière pour mesurer exactement les places: l’aspect final doit être le plus harmonieusement proportionné possible.
    Pour une table ronde, comptez un minimum de 30 cm entre chaque assiette pour que les convives ne soient pas trop à l’étroit.
    Les assiettes se placent à 1 ou 2 cm du bord de la table. On ne met jamais deux assiettes plates l’une sur l’autre. Si vous servez du potage, vous pouvez présenter l’assiette creuse sur une assiette plate mais il faudra les retirer toutes les deux en desservant. Vous pouvez par contre opter pour des sous-assiettes qui ne seront retirés qu’au moment du dessert.
    La vaisselle ne sera pas trop "olé olé". Pour un grand dîner, de la vaisselle blanche ou très modestement ornée sera parfaite. Ces soirées sont l'occasion rêvée pour sortir la belle vaisselle de Maman
    Assiettes en papier calque Remplacer les assiettes à pain ou les assiettes de présentation par des ronds que vous aurez découpés dans une feuille de calque de couleur. Vous pouvez aussi les orner d'un dessin ou d'un petit mot différent pour chaque convive.
    Set de table de feuilles : découper de petit carré de feuilles et de papier coloré puis enfilé le tout avec du fil de fer de décoration ( fleur créatif noël 1999)

    - Couverts
    1 : Fourchette à dessert pour l'entrée froide
    2 : Fourchette à poisson pour l'entrée chaude
    3 : Fourchette pour le plat principal
    4 : Couteau pour le plat principal
    5 : Couteau à poisson pour l'entrée chaude
    6 : Cuillère à soupe pour le potage
    7 : Couteau à dessert pour l'entrée froide
    8 : Couteau pour le dessert
    9 : Cuillère pour le dessert
    10:Verre à eau
    11: Verre à vin rouge
    12: Verre à vin blanc

    Les couverts, comme les verres, se placent dans l’ordre où ils seront utilisés, de l’extérieur vers l’intérieur.
    A droite de l’assiette, vous placerez les couteaux, côté tranchant à l’intérieur, couteau à poisson et la cuillère à potage, si vous en servez au menu, le côté bombé au-dessus *.
    A gauche, placez les fourchettes, également le côté bombé au-dessus*.
    * On place les services de cette façon afin de voir, le cas échéant, les armoiries gravées. Notez qu’en Angleterre, les services sont posés côté bombé sur la table.
    Couteaux à fromage, cuillère à dessert et services à entremets (fourchette et couteaux plus petits) seront posés devant l’assiette ou apportés en même temps que le plat.
    Fourchettes à huîtres et à escargots se placent à droite de l'assiette.
    Les couverts doivent être immaculés et sans trace de doigts. Au besoin, portez des gants de coton pour dresser votre table.
    On ne mange pas d'œuf avec une cuillère d'argent (cela lui donne un mauvais goût.
    Les porte-couteaux sont réservés aux repas simples. Évitez-les sur une table de grand dîner.
    Entre les services, les couverts se posent parallèlement et non en croix dans l'assiette.
    Vous pouvez placer vos couverts dans des feuilles de plomb à la place d’une serviette puis placer le tout au centre de votre assiette. ( fleur créatif automne 2000)

    - Les verres
    A moins de vivre dans la famille Cro-Magnon, préférez les verres en cristal, très fins et légers comme une plume: dans un tel récipient, même la plus infâme piquette aura de la cuisse et du palais!
    Placez les verres dans un ordre décroissant, de la gauche vers la droite: verre à eau, verre à vin rouge (éventuellement, deux verres à vin rouge), verre à vin blanc (ou flûte à champagne).
    Le verre à eau sera déjà un peu rempli.
    Respectez la forme du verre et du vin à servir. Verres à bourgogne et verres à bordeaux ne sont pas pareils. Si vous serviez un vin en brique, un verre à moutarde ferait l'affaire, mais un grand vin peut rendre votre dîner inoubliable. Aussi le servirez-vous dans un écrin digne de lui.
    Évitez le lave-vaisselle pour les verres de cristal. Lavez-les soigneusement à l'eau savonneuse et rincez-les dans une eau additionnée d'un peu de vinaigre d'alcool. Retirez vos bagues pour les nettoyer, afin de ne pas les ébrécher.
    Des verres personnalisés : Chacun son verre. Avec un feutre, marquez le prénom de chacun sur son verre. Pour enlever le feutre, passez un petit coton imbibé d'alcool sur le nom avant de mettre le verre en machine pour le laver.
    En automne attacher sur vos verres quelques feuilles de chêne avec un peu de raphia ( fleur créatif automne 2001 p 37)
    Entourer un verre de fils de fer coloré et de perles, ou mieux décorez-en un pour offrir à chaque invité.

    - Les fleurs
    De nombreuses idées de compositions dans la rubrique art floral.
    Si vous mettez des fleurs, évitez le bouquet type "forêt amazonienne" ou les fleurs trop parfumées. Pas de bouquet trop haut qui cache le convive en face de vous! Un coquetier fera très bien office de petit vase que vous placerez devant chaque convive. Vous pouvez aussi créer un centre de table dans une belle soupière. Si vous recevez des fleurs, mettez-les en vase immédiatement. (Comme vous êtes maligne et qu'on vous ne la fait pas, vous aurez déjà prévu des vases avant l'arrivée des foules)
    Semis de roses Parsemer votre nappe de pétales de roses et de petites bougies pour faire un centre de table romantique.
    Placer des fleurs d’hortensia autour de l’assiette et également sur les verres et parsemer également la table.(fleur créatif automne 2000)
    Vous pouvez faire des variantes avec d’autres fleurs, orange, citron  ou verdure ( fleur créatifnoel1999 et été 2000)
    Vous pouvez réaliser un petit montage floral rapide et du plus grand effet en placent quelques verres à champagne l’un près de l’autre et en y placent quelques fleurs ( fleur créatif printemps 2001)

    - Serviette
    La serviette est posée sur l'assiette, le côté de l'ourlet dirigé vers le bord de la table.
    La serviette se place sur l’assiette pour un repas du soir et sur les fourchettes pour un déjeuner (En Suisses, nous disons dîner pour le repas de midi et souper pour le soir.
    Si vous servez des fruits de mer ou du homard, donnez une grande serviette que vous ôterez au moment de desservir les assiettes.

    Le pliage de serviette
    Le plastron
    Plier en deux vers le haut pour faire un triangle
    Joindre les 2 pointes en haut  de façon à former un losange
    On a retourné le losange l'ouverture en bas
    Former le col en retournant les côtés et la pointe supérieure
    rabattre les côtés sur l'envers ainsi que la bas,  de façon à cacher les coins

    Pot de Fleurs
    Pliez la serviette en triangle, roulez-la en commençant par la partie la plus large du triangle en remontant vers la pointe, laissez dépasser une petite pointe de 5 ou 6 cm. Roulez cette bande sur elle-même et fermez en rentrant une petite partie du tissu sous le dernier pli.
     

    Des serviettes enrobées
    Roulez vos serviettes et entourez-les d'une grosse feuille végétale, c'est joli et original. Vous pouvez aussi marquer au feutre de couleur le nom de vos invités sur la feuille.

    Cache bouteille :
    Les bouteilles en plastique ne sont pas très jolies sur une table, entourez-les d'une serviette de couleur que vous ferez tenir à l'aide d'un lien de raphia ou d'un ruban bien serré autour de la bouteille.
    <script language="javascript" src="http://pages.infinit.net/chca/letirebouchon/etiquettes.js" type="text/javascript"></script>
    - Les petits "plus" 
      Ne mettez rien sur votre table qui rappelle un restaurant. (Napperons en papier, faveurs sur les pattes de la volaille, etc...)
      Placez des carafes d’eau sur la table (les bouteilles ne se servent qu’en famille et dans les menus "à la bonne franquette").
      Disposez plusieurs petites salières sur la table pour éviter le classique "passe-moi le sel". Présentez également un poivrier, uniquement si votre repas est "à la bonne franquette".
      Pour les accros du tabac, placez de petits cendriers assortis au service. En principe, on ne fume qu’au moment du fromage.
      Les rince-doigts sont apportés après le service de crustacés ou d’asperges et se placent à la gauche des couverts. Plutôt que la sempiternelle tranche de citron, ajoutez à l’eau tiède de la fleur d’oranger et quelques pétales de fleur.
      Les bougies seront de préférence blanches et placées suffisamment haut (hauteur des visages ou un peu plus haut) sinon, la lumière trop basse vous donnera une mine de hot-dog.
      Les bougies s’allument avant de passer à table. Astuce: allumer les bougies un moment avant pour faire fondre la cire qui se trouve sur la mèche: elles seront ainsi plus faciles à allumer le moment venu.
      Agrémentez votre table de fantaisie: petits bibelots colorés, pastilles de verre jetées ça et là, servez-vous de votre imagination pour créer une table qui rendra votre repas soit inoubliable. Imprimez un joli menu ou de ravissants cartons de table au nom des convives.
        Vous pouvez également agrémenter votre table en enrobant une miche d’un joli nœud assorti a votre table.
      Parsemer votre table de perles, paillettes ou baies pour les fêtes de fin d’année.
     
    - Qui va s’asseoir où ?
    Le maître et la maîtresse de maison se placent au milieu, face à face.
    Les places d’honneur: à la droite du maître de maison pour une femme et à la droite de la maîtresse de maison pour un homme
    Si vous invitez deux couples d’égale importance, placez la femme du premier couple à la droite du maître de maison et le mari du deuxième couple à votre droite. Ainsi, chaque couple se sentira honoré.
    Si chacun des invités a la même importance, donnez les places d’honneur: Aux personnes que vous invitez pour la première fois Aux personnes les plus âgées. Aux personnes dont la fonction est plus importante.
    Les couples sont toujours séparés, sauf s’il s’agit d’un couple marié depuis moins d’un an.
    Les table de 6, 10 14 et 18 personnes permettent aux maîtres de maison de se placer l’un en face de l’autre. Pour les tables de 8, 12 ou 16 personnes, la maîtresse de maison devra se décaler d’une place pour respecter l’alternance homme-femme.
    Si vous êtes 13 à table, bon courage! Évitez absolument ce genre de situation au risque de voir vos invités se crêper le chignon au moment du turbot vapeur! Car comme le dit Marthe Mercadier dans la pièce "13 à table", n'allez pas vous imaginer que cela passera inaperçu: il y a toujours un abruti pour compter le nombre de convives!
    Évitez de placer côte à côte des personnes sans affinités. Créer un plan de table idéal prend du temps. Ne placez pas les gens n'importe comment, surtout si vous êtes nombreux.
    Aidez les personnes âgées à trouver leur place.
    Restez intransigeante quant à la disposition des invités. Telle personne voudra parfois s'asseoir à côté de telle autre ( ce qui m'énerve au plus haut point! ). Jugez rapidement si ce changement risque d'occasionner des désagréments et agissez en conséquence.
    Si possible, attribuez-vous la place la plus près de la cuisine (pour des raisons évidentes d'intendance)

    - Recevoir les invités
    Veillez à ouvrir les bouteilles de vin suffisamment tôt. Ouvrez également les bouteilles d'alcool neuves. Il est fort inconvenant de décacheter des bouteilles devant les convives.
    Bien évidemment, vous serez prêts lorsque arriveront les premiers invités. Les laisser en attente dans le couloir pendant que vous terminez de vous préparer serait du plus mauvais effet et risquerait de gâcher l’ambiance de votre petite soirée.
    Si vous recevez des cadeaux, remerciez discrètement pour ne pas gêner les grippe-sous venus les mains vides !
    Si vous avez peu d’invités, ouvrez les cadeaux et, s’il s’agit de chocolats, offrez-en au moment du café.
    Si vous recevez beaucoup de monde et qu’il vous est impossible d’ouvrir les présents le soir même, n’oubliez pas de remercier dès le lendemain en découvrant ce que vos invités ont apporté.
    A leur arrivée, ayez un mot gentil pour chacun, sans trop insister afin de ne pas laisser le reste des invités seuls.
    Vous aurez également prévu une penderie pour les manteaux, parapluies et autres accessoires. Débarrassez les invités et introduisez-les auprès des autres convives.
    Vous aurez prévu, au cabinet de toilette, des serviettes d'hôte et de petits savons emballés. Un flacon d'eau de Cologne peut s'avérer fort apprécié.

    - Les présentations
    Présentez toujours:
    La personne la plus jeune à la plus âgée (Mme Calment, permettez-moi de vous présenter Claudine)
    Un homme à une femme ( Mme Durant, je vous présent Monsieur Dupont)
    Les invités du pays aux hôtes étrangers ( Monsieur Youssouf, puis-je vous présenter Mlle Claudine Lemercier)
    En clair: allez vers le plus âgé, le plus important, la femme et présentez-lui le plus jeune, le moins important et l’homme.
    Si d’aventure Elizabeth décidait de venir picorer vos petits fours, sachez qu’on présente toujours X, Y ou Z à une altesse royale.
    Les hommes se présentent eux-mêmes, mais il est d’usage de présenter les femmes.

    - Quand est-ce qu’on mange?
    Ne gavez pas vos hôtes de petits canapés et autres amuse-bouches. A l’apéritif, on a en général toujours faim et il est très difficile de résister à ce genre de friandises... aux dépends du repas!
    Lorsque chacun aura trouvé sa place et un interlocuteur, alors seulement vous pourrez aller vous occuper de votre cuisine (en veillant toujours à ce que l’ambiance ne tombe pas)
    Lorsque tout est prêt en cuisine, invitez vos hôtes à passer à table en guidant, au besoin les personnes à leur place respective. Si vous n'avez pas imprimé de menu (un menu pour deux assiettes), vous pouvez l'énoncer à ce moment-là.
    Lorsque tous seront servis, installez-vous et commencez le repas
    Vos allées et venues seront discrètes. N'allez pas en cuisine toutes les 4 minutes. Réfléchissez avant de vous déplacer, afin de faire le moins de voyages possibles
    A mesure de l’arrivée de vos invités, servez leur l'apéritif. Ce peut être un peu de vin blanc, du porto, du whisky ou de la vodka bien glacée, des cocktails, des jus de fruits ou de légumes et, au diable les varices (?), Pourquoi pas du champagne! (Attention: certaines personnes préféreront continuer tout le repas au champagne pour éviter les mélanges. Prévoyez la chose)
    Présentez également des petits canapés, friands feuilletés ou autres spécialités, préparées à cette intention.
    Essayez d’égayer les conversations. Si la cousine de Tartancouins raconte sa dernière opération dans les moindres détails, détournez le sujet de conversation illico! Et évitez la politique, la religion, le sexe et ce genre de sujets chauds! La profession et les hobbies des gens donnent un bon point de départ pour engager les conversations.

    - Tiens-toi droite!
    Inutile de vous préciser que bien se tenir à table est une obligation lorsque des invités se pressent à notre table!
    Oubliez définitivement le coude sur la table: cela dénote un caractère de Yeti.
    La façon d'être assise à aussi son importance. Imaginez que vous avez une petite souris dans le dos et un chat sur les genoux: cela vous donnera une idée de la position à avoir.
    Si aux États-Unis ou en Angleterre, il est d’usage de mettre une main sur les genoux pendant que l’on mange, il n’en est pas de même en Europe. Gardez les mains sur la table, sans appuyer ni les coudes, ni les avant-bras: juste les poignets.
    On ne se penche pas sur son assiette, mais on lève le coude pour porter la nourriture à sa bouche. On n’entoure pas son assiette du bras: personne ne viendra vous la voler.
    On ne souffle pas comme un bossu si le potage est trop chaud: on attend un peu qu’il refroidisse. Et on n’incline pas l’assiette pour finir les dernières gouttes.
    Bien évidemment, on mange la bouche fermée et on ne boit pas la bouche pleine de nourriture! On s’essuie la bouche avant de boire et après avoir bu. J’ai dit essuyer, et non torcher!
    Personnellement, je glisse discrètement un petit mouchoir de papier dans ma serviette afin de ne pas maculer celle-ci de rouge à lèvres.
    La serviette se déplie discrètement et ne se fait pas claquer comme un drapeau. Si elle est grande, gardez-la pliée sur les genoux, dans le sens de la longueur: ne la dépliez pas complètement.
    Tenez-vous à bonne distance de la table: ni trop près, ni trop éloigné.(une souris dans le dos et un chat sur les genoux... souvenez-vous!)
    Prenez ce que l’on vous sert et ne chipotez pas si vous préférez un autre morceau du plat.
    On ne sauce jamais son assiette avec son pain.(Au grand dam d'une mienne amie qui adore ça)
    Le pain se pose à côté de son assiette, sur la nappe ou sur la petite assiette prévue à cet effet. Ne le posez pas sur le bord de l’assiette.
    On ne tartine pas son pain avec du beurre. Au besoin, on pose un petit morceau de beurre sur un petit morceau de pain. Le pain se rompt avec les mains, pas avec le couteau ou les dents! On ne mange le pain qu’après le potage ou au moment de l’entrée. (Se gaver de pain en arrivant à table est, selon Paul Bocuse, la plus vilaine manière qui soit).
    Si vous ne désirez plus de vin, dites simplement "non merci". Pas de main posée sur le verre.
    On ne gesticule pas avec sa fourchette ou son couteau. D'ailleurs, on ne gesticule pas tout court!
    Pas d'éclats de rire tonitruants, pas d'éclats de voix non plus.

    - Le service
    Servir à table dans les règles n’a rien d’anodin. Il faut respecter un ordre établi.
    Les plats sont présentés à la gauche de l’invité, tandis que les boissons se versent par la droite.
    Les plats, à l’exception du potage, de la salade, du fromage et des fruits, sont présenté deux fois. On n’insiste pas, même et surtout devant les plus gourmands.
    Les assiettes et couverts sont desservis à gauche et sont remplacés en même temps par la droite.
    On sert pour commencer la première dame assise à la droite du maître de maison, puis celle à sa gauche, puis celle en face. Ensuite la seconde assis à sa droite, la seconde à sa gauche, et ainsi de suite, jusqu’à servir la maîtresse de maison. Puis on sert le premier homme assis à la droite de la maîtresse de maison, puis celui à sa gauche, en face, deuxième à droite, à gauche......... jusqu’à ce que le maître de maison soit servi. Fin du round.
    Pour simplifier, servez d’abord les dames en commençant par celle assise à la droite du maître de maison, puis les hommes, en commençant par celui qui se trouve à la droite de la maîtresse de maison.
    Si vous êtes, comme moi, une pauvre fille sans domestiques, les plats peuvent se passer de main en main, en suivant le même ordre (ce qui est très pratique, donc !?!). Mais, L’étiquette me pardonnera, je préfère présenter moi-même les plats dans cet ordre.
    Les invitées et la maîtresse de maison sont servies en premier. Le maître de maison est toujours servi en dernier.
    Le rôti se présente entier, avec suffisamment de tranches coupées pour le service.
    Les volailles sont présentées découpées, sans carcasse ni cou.
    Les meilleurs morceaux sont présentés de façon à contenter les invités d’honneur.
     
     

    - Le déroulement du repas
    Sans en arriver là, contentez-vous d'être à l'écoute de vos invités. Soyez fraîche et de bonne humeur. Essayez de diriger les conversations sur des sujets qui intéressent tout le monde.
    Ne vous exclamez pas, à chaque bouchée, sur la qualité de votre plat.
    Prévoyez les désirs de chacun et essayez de les anticiper. Par exemple, s'il manque de pain sur la table, il est probable que personne n'osera vous en demander, de peur de vous déranger.
    N'imposez pas vos enfants systématiquement, surtout s'ils sont turbulents. En principe, dans ce genre de soirée, les enfants mangent avant et sont, soit au lit, soit dans leur chambre, soit en pensionnat avec des surveillants très sévères qui leur en font baver, non mais!
    Ne servez pas le vin: c'est le maître de maison qui doit s'en charger, ou, à défaut, un homme.
    Si un invité tache votre nappe, nettoyer rapidement et discrètement le plus gros et cachez les dégâts avec une serviette, une assiette, une fleur, une clé à molette ou que sais-je encore, mais ne dramatisez pas la chose. Ne mettez pas votre invité maladroit dans une situation plus inconfortable encore.
    Avant de servir le dessert, débarrassez la table au maximum afin qu'elle soit la plus nette possible. Ôtez tout ce qui est devenu inutile. Mais évitez de vous cantonner à la cuisine pour faire la vaisselle: vous aurez tout le temps demain.
    Si tout se passe bien, après le dessert, vous devriez être le même nombre qu'au début du repas (!) et le moment du café arrive.
    C'est à la maîtresse de maison de se lever la première pour inviter ses convives à quitter la table pour aller prendre le café au salon, sauf si la discussion est animée: vous prendrez alors le café à table.
    Les hommes se lèvent pour retirer les chaises de leur voisines. (de plus en plus rarement, hélas!)
    Posez la serviette à côté de l'assiette, sans la plier.
    Si vous avez reçu des chocolats, c'est le moment d'en offrir.
    Prévoyez suffisamment de cendriers et pensez à les vider régulièrement (ou chargez votre mari de le faire).
    Prévoyez des tisanes et du café décaféiné pour les personnes délicates. Proposez un bon café. Ne lésinez pas sur la qualité de celui-ci. Le café se sert deux fois. Et se sert chaud! (préchauffez les tasses).
    Sortez également les liqueurs et spiritueux. Ne présentez pas de bouteilles d'alcool non décachetées. Vous aurez, le cas échéant, pris soin de les ouvrir avant l'arrivée des invités.
    Ne montrez pas de signes de fatigue. Vous vous reposerez plus tard.

    -  Quelques conseils pour ne pas perdre le nord.
    Avertir assez tôt Pensez à lancer vos invitations 2 à 3 semaines à l'avance pour être sûre que tous les invités seront libres ce jour-là.
    Pensez à votre menu Si vous êtes vraiment nombreux, évitez les petits plats préparés au dernier moment, ainsi que la nouvelle recette que vous vouliez tester. Préférez les viandes rôties, daubes ou plats uniques.
    Un bon ouvrier a de bons outils Vérifiez que vous disposez de tout l'équipement nécessaire à l'élaboration de vos plats et au service (plat à four, fourchettes à huître, pinces à escargots,...) Achetez ou empruntez-en s'il vous en manque.
    Achetez suffisamment tôt les marchandises dont vous aurez besoin Le vin, les surgelés s'achètent longtemps à l'avance. Commandez le pain et les fromages quelques jours avant. Fruits, légumes et viandes s'achèteront la veille et le poisson, si possible, le jour même.
    Avalez une minuterie Et calculez approximativement le temps nécessaire pour chaque opération culinaire. Par exemple, si votre recette demande une échalote finement hachée, sachez qu'il vous faudra prendre le temps de la hacher!
    Organisez votre espace Faite le maximum de vide (donc de place) dans le réfrigérateur. Videz la penderie de vos effets personnels pour pouvoir y mettre ceux de vos invités. Libérez au maximum votre plan de travail.
    Question d'intendance Vérifiez et préparez la toute vaisselle et les plats de service dont vous aurez besoin ce jour-là pour éviter de les chercher au dernier moment. Préparez les glaçons à l'avance et stockez-les au congélateur dans de petits sacs en plastique.
    Jouez la valse du torchon Bien entendu, le ménage sera fait, sans oublier les toilettes et la salle de bain. Disposez des serviettes d'hôte et des petits savons individuels.
    Noter, noter et re-noter Notez tout ce que vous aurez pu relever durant la soirée. Untel n'aime pas les huîtres, Mme Bidou adore le porto, etc... Vous éviterez des gaffes et pourrez satisfaire à l'avenir tous les petits désirs de chacun.

    - Déco et ambiance
    Vertus des huiles parfumées
    Les huiles parfumées sont souvent associées à la relaxation
    Elles éveillent aussi les sens : on dit  la rose, la lavande, le jasmin ou le patchouli être aphrodisiaques... Diffusées en intérieur, elles apaisent les humeurs et invitent à la méditation.
     - faire tomber quelques gouttes sur une ampoule électrique (avant de l'allumer) dès le soir venu.
    - dans un ramequin plein à demi d'eau pure, ajouter quelques gouttes d'huile parfumée et laisser évaporer sur feu doux. A utiliser dans l'espace cuisine après la cuisson de mets très parfumés.
    - Placer au soleil une assiette pleine de coquillages baignant dans l'eau parfumée.Elle s'évapore et se diffuse naturellement.
    - Dans les toilettes ou la salle de bain, laisser une coupelle d'eau parfumée et renouveler régulièrement.
    - Dans une chambre, préférer le diffuseur d'huile parfumée avec bougie.
    -Pour re-parfumer des pots pourris : ajouter l'huile parfumée aux fleurs séchée, coquillages, écorces ou bois et les maintenir en sachet plastique sous vide pendant une semaine. Disposer ensuite à l'air libre : ils diffuseront leur senteur pendant plusieurs semaines.

    - Trucs et astuce
    Encore de nombreux truc et astuce dans la rubrique au fil des mois
    Les taches de vin rouge Absorber au plus vite le vin renversé avec du papier absorbant blanc ou avec un linge blanc, mouiller la tache avec du vin blanc ou de l'alcool à 60°C ou même de l'alcool à brûler et laver votre nappe le plus rapidement possible après le repas. Si vous ne pouvez pas la laver tout de suite, laisser-la tremper dans de l'eau froide en attendant.
    Enlever une tache de bougie sur une nappe Oter le maximum de bougie en grattant la cire qui a coulé sur la nappe. Rouler le tissu entre vos doigts afin de faire sortir la bougie qui a pénétré dans le tissu. Tendre ensuite le tissu taché sous un robinet d'eau bien chaude. L'eau chaude fait fondre la cire qui s'écoule au travers du tissu. Il ne reste plus qu'à laver la nappe à 60°C ou plus et il ne restera plus aucune trace de la bougie.
    Pour nettoyer votre argenterie, plongez-la quelques minutes dans de l'eau en ébullition avec des boules de papier
    aluminium. Les taches noires se déposeront comme par magie sur le papier alu et votre argenterie sera comme neuve.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :