• Le mauvais oeil

    Le mauvais oeil

    Il est la cause de la mort de la moitié de l'humanité. (rien que ça, quel pouvoir !) En vidant les villes et les campagnes, il remplit les cimetières. (eh ben, dites-donc, c'est beaucoup plus meurtrier qu'une bombe) Jeter le mauvais oeil, c'est "décharger avec son oeil" (feu à volonté) une substance invisible, immatérielle et maléfique sur ce qu'on regarde. (non non, dès fois c'est de convoitise, surtout si c'est un beau mâle) Ce sont surtout les vieilles femmes qui ont le mauvais oeil. (forcément avec l'âge elles voient moins bien) Leurs principales victimes sont particulièrement les petits enfants, les accouchées et les jeunes mariées ; (c'est plus facile quand on s'attaque aux gens plus faibles) parmi les animaux, les chevaux, les moutons et les chiens ; le lait et le blé. (et allez donc...)
    Le talisman le plus courant contre le mauvais oeil est le fer. (oui, vous pouvez porter un fer à cheval au tour du cou, je sais c'est pas très discret !) A son défaut n'importe quel métal peut faire l'affaire. En France, si l'on n'a pas le temps de le conjurer par la parole et qu'on ne dispose pas de talisman, on fait "fait les cornes" dans son dos à la personne qui se livre à la fascination. Grâce aux cornes, on n'a rien à redouter du mauvais oeil. (ouf, sauvé)
    Pour s'en protéger d'une manière générale, on plante un figuier devant sa maison. (ah, si je fais ça, va y avoir un problème, il sera au  milieu de la rue) Car cet arbre éloigne les sorciers et les jeteurs de sort. (bouhouhou, les vilains)
    En Irlande, on crache sur un nouveau-né (beurk), enfant ou animal, quand on le voit pour la première fois et que quelqu'un le complimente sans dire : "Que Dieu le bénisse".
    En Espagne où l'on craint beaucoup la magie noire des gitans, on porte toujours sur soi une petite "corne de bois de cerf". On trouve chez de nombreux orfèvres, notemment à Séville, de ces petites cornes bienfaisantes (surtout pour la caisse du vendeur) que l'on suspend au cou des enfants à l'aide de chaînettes "faites de crins tressés arrachés à la queue d'une chèvre noire". (la pauvre, elle n'y est pour rien)
    Au Portugal, les enfants sont préservés du mauvais oeil à l'aide de colliers compliqués, formés de "trois vingtaines d'argent percés, supportant un anneau, un croissant, une dent, une corne ou une main faisant la figue".
    J'en ai encore en réserve à ce sujet, mais la suite une autre fois. En attendant, je vous fais un clin d'oeil......................................................... malicieux !!!


  • Commentaires

    1
    c
    Mardi 29 Décembre 2009 à 22:39
    trop fort ce p'tit bout de texte lol j'ai bien aimais
    2
    yagouni brahim
    Dimanche 8 Septembre 2013 à 23:22
    c'est vrai?
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :