• Le poireau pour chasser les toxines

    Le poireau pour chasser les toxines

     

    Originaire d'Asie Centrale, le poireau a été cultivé dans tout le bassin méditerranéen et, en particulier, en Egypte. Autrefois appelé porrée, il s'est très bien acclimaté en Europe où il a longtemps été une des bases de l'alimentation des paysans. Facile à cuisiner, on l'emploie de nos jours dans toutes sortes de préparations. L'oignon et l'ail sont ses proches cousins. Ensemble, ils font partie de la famille des liliacées. Le poireau devint culte à Rome grâce à l'empereur Néron, surnommé <<le porrophage>> tant il appréciait ce légume dont il buvait force bouillons.


    Autrefois qualifié d'asperge du pauvre, le poireau a reconquis ses lettres de noblesse dans une cuisine moderne, qui concilie raffinement et légèreté. D'ailleurs, il est notre meilleur allié quand il s'agit d'éliminer.

    Un légume aux talents multiples
    Tel l'oignon, le poireau est riche en substances vitales, entre autres des vitamines A, B1, B2, C, du potassium, du calcium, du phosphore et du fer. Ces élements vitaux sont par ailleurs plus concentrés dans le poireau, ce qui en fait un aliment particulièrement sain.

    Préparer le poireau
    Couper le poireau en 2, enlever les feuilles et le rincer abondamment pour enlever toutes les traces de terre.
    Comme le poireau a besoin d'une quantité d'engrais relativement inmportante pour bien croître, on peut lui préféré le poireau bio. Il contient moins d'éléments nocifs, est meilleurs pour la santé et occasionne également moins de ballonnements.

    Le poireau en particulier
    Une variété de poireau particulièrement fine est le poireau d'hiver blanchi ou poireau d'hiver à la saveur raffiné. Privé de lumière, le légume vert perd sa couleur et développe un goût épicé délectable. Le goût du poireau est déterminé par une huile essentielle composée entre autres de soufre, aux propriétés curatives, dépuratives et expectorantes.


    Les bonnes variétés
    La france est le premier producteur européen de poireaux. Le malabar du Sud-Ouest est idéal dans les plats traditionnels (pot-au-feu...) ; le primeur nantais, ultra-fondant, et le créances (AOC), à saveur de noisete sont les chouchous des gastronomes.

    Bien le choisir
    Ses feuilles, d'un beau bleu-vert, crissent sous la pression des doigts quand il est frais. Le blanc doit être ferme et lisse. Les gros calibres sont aussi tendres que les petits. Saison : ocotbre à mars.

    Le saviez-vous
    Comme l'oignon, il est riche en composés soufrés qui peuvent le rendre indigeste et dont l'odeur rebute parfois. Pour le rendre moins agressif pour les papilles et plus facile à digérer, cuisez le poireau à découvert en laissant s'échapper les composés volatils.

    La bonne portion
    Une portion de 200 gr couvre nos besoins journaliers en potassium. Consommé plusieurs fois par semaine, il permet de faire le plein de vitamines A, C et E, sans risquer l'excès calorique. Pour éliminer les toxines, faites une cure de bouillon de poireau 2 ou 3 jours d'affilée.

    Le duo basse tension : poireau et ail. Les légumes pauvres en sel et riches en potassium comme le poireau combattent l'hypertension, surtout lorsqu'ils sont associés à l'ail. Celui-ci contient, en effet, de la prostaglandine, une substance qui fait baisser la tension artérielle.

    Le duo circulation fluide : poireau et saumon. L'action de la vitamine E, présente dans le légume, est complémentaire de celle des acides gras oméga 3 du poisson pour lutter contre l'agrégation des plaquettes sanguines, dangereuses pour le système cardiovasculaire.

    Le duo transit : poireau et céleri. Les nombreuses fibres du poireau, surtout présentes dans les feuilles vertes, se combinent avec celles du céleri branche pour réveiller les intestins endormis.

    Le + gourmand
    Légère et raffinée, notamment quand elle est réalisée avec des primeurs, la fondue de poireaux est éa compagne idéale des poisons et des coquillages. Pour une saveur plus subtile, agrémentez-la d'une pointe de curry ou de gingembre.

    Le + enfant
    La flamiche aux poireaux ou la tarte chèvre-poireaux est un plat gourmand très complet qui apporte aux enfants, outre les vertus du légume, beaucoup de calcium et de protéines.

    Le + beauté
    Le bouillon de poireaux est excellent pour éclaicir le teint. D'une part, comme il est diurétique, il permet d'éliminer les toxines. D'autre part, c'est un légume riche en vitamines E et carotènes, protecteur de l'épiderme.

    Le + minceur
    Le poireau est délicieux et ultra-léger cuisiné à la vapeur avec carottes, navets et céleri, saupoudré de persil pour un petit plus en vitamines C : cette jardinière d'hiver ne vous fera pas prendre un gramme

    Côté cuisine
    Coupé cru en trps fines rondelles, le poireau agrémente les salades et les crudités à la manière des oignons nouveaux.

    Côté phyto
    Si vous êtes enrouée, buvez du bouillon de poireaux. Grâce à ses composés soufrés, il favorise l'expectoration et adoucit la voix.

    La recette santé
    Papillotes de saumon, poireau et avocat à la vapeur

    Faites cuire 8 poireaux émincés à la vapeur. Sur 4 feuilles de papier sulfurisé, disposez 1 couche de poireau, 1 tranche d'avocat et 1 pavé de saumon. Refermez et cuisez 20 mn à la vapeur. Pour la sauce, mélangez 4 cuil à soupe d'huile d'olive, 1/2 botte de ciboulette hachée et le jus d'1 citron. Servez à part.

    100 % diurétique
    35 Cal/100 g
    Eau : 86 g
    Glucides : 6 g
    Fibres : 3,5 g
    Protides : 2 g
    Lipides : 0,3 g
    Potassium : 300 mg
    Calcium : 63 mg
    Vitamine C : 30 mg
    Carotènes : 2 mg
    Fer : 1 mg

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :