• Les Croyances dans la vie quotidienne

    LA VIE QUOTIDIENNE

    NOEL

    On disait que pendant la messe de minuit, le bétail se mettait à genoux et qu’il arrivait malheur à ceux qui voulaient rentrer dans l’étable pour le voir.

    ***

    Les paysannes conservaient du charbon de la bûche de Noël. Elles le mettaient dans le vin ou l’eau qu’elles donnaient à boire aux petits poussins ou dindons ce qui les protégeaient contre les oiseaux de proie comme la buse.

    LA MÉTÉOROLOGIE

    Les calendes (" las calandras "), d’après les renseignements recueillis en Lomagne orientale, étaient les six jours séparant Noël du Premier de l’An. Le temps qu’il faisait pendant chacun d’eux correspondait à celui de chacun des six premiers mois de l’année.

    ***

    Plusieurs signes annoncent la pluie :

    - lorsque les maisons blanchissent au soleil. - lorsque les pigeons se lavent.

    - lorsque, dans l’étable, plus de la moitié des animaux sont couché du même côté.

    - lorsque les poules se grattent dans la poussière ou s’éloignent de la maison.

    - lorsque les meubles craquent.

    - si on enlève les cendres du foyer le dimanche, il pleut le jour de la lessive.

    ***

    Le vent que l’on bénit le jour des Rameaux est celui qui soufflera le plus le restant de l’année. Les orages viennent de ce côté. Ces derniers sont mauvais lorsque les pies construisent leurs nids sur les branches basses.

    L’orage, le feu du ciel, que souvent les curés dans leurs prêches traduisaient comme la colère de Dieu, était redouté ne serais-ce que pour la destruction des récoltes sur son passage. On pouvait le conjurer avec trois petits grains de sel car il était souverain contre les puissances infernales. On plaçait un morceau de fer dans le nid des glousses pour les protéger. On allumait un cierge dans chaque maison et l’on récitait des prières. On prétendait qu’en faisant du feu on pouvait le chasser. Dans de nombreuses paroisses on sonnait les cloches pendant les orages.

    CROYANCES DIVERSES

    Ce qui annonce un malheur :

    • mettre les couteaux en croix.
    • casser un miroir.
    • quand les pie chantent près de la maison.
    • quand on balaye le plafond de l’étable.

    Quand une personne dit la même chose qu’une autre, il faut toucher du bois.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :