• D'où vient la légende qui dit qu'au pied d'un arc-en-ciel on trouve un pot d'or ?

    Eh bien, il s’agit typiquement du type de légendes, croyances populaires, dont il est apparemment impossible de retrouver l’origine. Les superstitions autour de l’Arc-en-ciel sont légions, et en effet parmi elles :

    L’arc-en-ciel apporte ou permet de découvrir des richesses : là où il a touché terre se trouve un trésor, une perle magique apportée par une fée, un panier plein d’argent (Auvergne), un quarteron de louis d’or (Lot), un plat d’argent (Wallonie), des vases ou des clefs en or (Allemagne, Russie). Dans les Vosges, « lorsque ses piliers reposent sur des hauteurs, celui qui parviendrait à placer un panier sous l’un d’eux le relèverait rempli d’or » (Le paganisme contemporain chez les peuples celto-latins. – Paul Sébillot, 1908). En Alsace, à chaque fois qu’il y a un arc-en-ciel, un plat d’or tombe du ciel mais seul l’enfant né le dimanche peut le trouver. Chez les Anglo-saxons également, on peut trouver un pot rempli d’or à une des extrémités, tandis que les Yougoslaves prétendent que « le tireur assez adroit pour jeter quelque objet sans valeur par-dessus ce pont céleste le retrouverait de l’autre côté changé en or ! » (
    La superstition à travers les âges, Andrée Ruffat, 1977)
    Le livre des superstitions

    Voici aussi une version irlandaise :
    Le pot d’or de l’Arc-en-ciel :

    Au pied de l'arc-en-ciel il y a un pot d'or. Il est plein de belles pièces d'or, claires, sonnantes. Il n'est pas caché sous terre, car personne ne le cherche. Personne ne marche jamais jusqu'au pied de l'arc-en-ciel.
    Si un homme juste, au coeur pur, Si une femme honnête le trouvait, ce serait le bonheur, car l'or du pot ne s'épuiserait jamais, et la matière même dont le pot est fait, est la matière magique des songes réalisés.
    Mais les gens honnêtes doivent travailler sans relâche et ils ne peuvent pas errer à la poursuite de l'arc-en-ciel. Si un méchant s'emparait du pot, à coup sûr la foudre le frapperait, et il serait réduit en cendres. Le pot n'est pas seulement un trésor féerique, il est aussi un piège pour les gens indignes et un espoir pour les pauvres gens.
    Peut-être un jour l'arc-en-ciel finira-t-il par tomber dans les terres d'une famille honnête, et ce sera le bonheur pour tout le monde: on fera une grande fête, on jouera du violon et de la flûte, on mangera jusqu'à ce que l'estomac crève, on dansera avec les jolies filles, et on boira pour une semaine entière. Au fait, Ôte tes mains de ce pot qui m'appartient ! (Deborah COATES XU, Fondation Avicenne).
    Et il semble que cette superstition apparaisse aussi dans les légendes entourant la fête de
    la St Patrick.

    On peut donc voir dans cette légende : des origines sans doute celtiques, du moins nordiques (elle est beaucoup plus courante dans les pays du nord), une des manifestations de la fascination pour cette manifestation naturelle extraordinaire qu’est l’arc-en-ciel(impalpable et solaire (or)) et une variation sur la quête du trésor inaccessible, puisque chacun sait qu’un arc-en-ciel n’a pas de bout.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique