• 1840
    le 6 mai
    Un peu timbré

    Les premiers timbres-poste destinés à être fixés sur des lettres en signe de prépaiement sont mis en circulation à Londres. 64 millions d'exemplaires de timbres à un penny, le penny black, ont été imprimés pour l'occasion. Un autre de couleur bleue d'une valeur de 2 pennies est aussi mis en circulation. Tous deux arborent le profil de la reine Victoria. C'est sir Rowland Hill qui en est l'inventeur et qui convainc le pays d'adopter son système. Imprimés sur de longues bandes de papier, ils doivent être par la suite découpés au couteau et aux ciseaux.
    1937
    le 6 mai
    Les dirigeables ont du plomb dans l'aile

    Le dirigeable allemand Hindenburg chargé du transport de passagers explose et s'enflamme à New York. Le drame se solde par 35 morts et 63 blessés. C'est la première catastrophe aérienne de cette ampleur. L'hydrogène, trop facilement inflammable, est leur talon d'Achille. Après l'accident de New York, le duel qui les oppose à l'aviation tourne en leur défaveur.

    votre commentaire
  • 1626
    le 4 mai
    Une bonne affaire !

    Les colons américains achètent l'île de Manhattan aux Indiens pour la modique somme de 24 dollars...Quand on pense à ce que rapporte Manhattan, centre des affaires new-yorkais, aujourd'hui, on peut conclure qu'il y a retour sur investissement depuis déjà quelque temps !

    1814
    le 4 mai
    Napoléon débarque à l'île d'Elbe

    Napoléon Bonaparte arrive à Portoferraio, sur l'île d'Elbe située à l'ouest de l'Italie. A la chute de l'Empire, le traité de Fontainebleau signé le 11 avril 1814, a accordé la souveraineté pleine et entière de l'île à l'empereur Napoléon qui l'a conquise en 1802. Il y séjournera jusqu'à son retour en France, le 26 février 1815. Ce n'est que 45 ans plus tard, en 1860, que l'île devient partie intégrante de l'Italie.

    votre commentaire
  • 1803
    le 3 mai
    Braderie monstre

    Bonaparte vend pour 80 millions de francs la Louisiane aux Etats-Unis. Ce reste de l'aventure coloniale française aux Amériques devient le 18e Etat de l'Union. La France dit adieu au Mississippi, à Saint-Louis et la Nouvelle Orléans.


    1952
    le 3 mai
    Polémique nordique

    Otis Fletcher est le premier homme à poser le pied sur le pôle Nord. Il y est parvenu en avion. Il est vrai qu'en avril 1908 l'Américain Peary, accompagné d'un assistant noir, de quatre esquimaux et de chiens de traîneaux, prétend avoir atteint le pôle. Une photo immortalise l'instant. Mais en 1997 l'historien américain Robert M. Bryce conteste cette version ainsi que celle de Frederick A. Cook qui aurait réalisé l'exploit quelques jours après Peary. Pour lui, seul Otis a vraiment atteint la latitude de 90 degrés nord.

    votre commentaire
  • 1937
    le 1 mai
    Le jour du muguet

    Pour la première fois en France, le 1er mai, jour de la fête du travail, est chômé et payé. C'est une décision du gouvernement du Front populaire, au pouvoir depuis 1936.
    1949
    le 1 mai
    Publication du 'Deuxième Sexe'

    Simone de Beauvoir publie un essai retentissant sur la condition féminine. Intitulé 'Le Deuxième Sexe', son ouvrage prône l'émancipation de la femme, possible uniquement par l'acquisition de son indépendance. Elle dénonce ainsi une société qui aliène la gent féminine et de laquelle il faut se soustraire pour atteindre la liberté. D'après elle, "on ne naît pas femme, on le devient".

    votre commentaire
  • 1978
    le 26 avril
    Un tour aux toilettes ?

    Le célèbre 'Manneken Pis' de Bruxelles disparaît. Il réapparaît le lendemain. Difficile de penser qu'il s'est absenté pour satisfaire un besoin naturel... En effet, cette statue d'enfant en train d'uriner alimente une fontaine... en eau bien entendu !

    1986
    le 26 avril
    Danger... radiations

    Un réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl en URSS explose. L'opacité du régime soviétique rend difficile l'évaluation des dégâts et les taux de radiation à venir. Et pour le reste du monde ? En France, l'Etat se fait rassurant, le nuage radioactif aurait décidé de respecter nos frontières. Quelle belle âme. La vérité c'est que le bilan est impossible à établir, la seule certitude étant qu'il ne peut que s'alourdir au fil des ans, en URSS comme ailleurs, France comprise. Les dangers du nucléaire civil se rappellent à nous brutalement.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique