• 1791
    le 11 juillet
    Voltaire au Panthéon

    Treize ans après sa mort (30 mai 1778), la dépouille de Voltaire est transférée au Panthéon. Une foule immense accompagne le cortège composé d'acteurs, d'ouvriers, de membres de l'Assemblée nationale, de magistrats, etc. Le clergé ne participe pas à la cérémonie. Après avoir été exposé à la Bastille, symbole de la révolution survenue deux ans auparavant, le cercueil de Voltaire est conduit au Panthéon. L'épitaphe porte ces mots : "Il combattit les athées et les fanatiques. Il inspira la tolérance, il réclama les droits de l'homme contre la servitude de la féodalité. Poète, historien, philosophe, il agrandit l'esprit humain, et lui apprit à être libre."


    1903
    le 11 juillet
    Un tour du monde en 6 heures

    Le journal Le Temps envoie un télégramme qui lui revient six heures plus tard après avoir fait le tour du monde. Jamais un message n'avait parcouru une telle distance en aussi peu de temps. La révolution de la communication est en marche : la connexité est amenée à terme à supplanter la proximité.

    1975
    le 11 juillet
    L'armée de terre

    Les villageois de la région du Mont Li en Chine du Nord tombent sur une étrange sépulture. Trois mille soldats de terre y sont enterrés bien rangés comme pour une parade. Ils tiennent compagnie à la dépouille de l'empereur Qin Shi Huangdi mort aux alentours de 210 avant J.-C. C'est un travail admirable, chaque visage étant différent : c'est une armée symbolique et non le symbole d'une armée. Ce trésor rappelle au monde la richesse de la civilisation chinoise approximativement aussi ancienne que celle de l'Egypte et qui, dans une tranche chronologique quasi similaire à l'Assyro babylonienne, a elle aussi inventé l'écriture. Malgré son "enfermement", elle a offert au monde le papier, la poudre, les pâtes... et la Grande Muraille.

    votre commentaire
  • 1873
    le 10 juillet
                                Coup de feu

    Les grands poètes Rimbaud et Verlaine ont une relation tumultueuse. En 1873, après plusieurs années difficiles, Verlaine souhaitant retourner auprès de sa femme et se dispute avec Rimbaud. En état d'ébriété, il sort un revolver et tire sur Rimbaud. Celui-ci n'est que légèrement blessé au poignet mais Verlaine sera condamné à deux ans de prison par la justice belge, un épisode qui le marquera et mettra fin à une des histoires les plus passionnées du XIXe siècle.

     

    1940
    le 10 juillet
                          "Travail, Famille, Patrie !"

    Pétain obtient les pleins pouvoirs. La Troisième République est abolie au profit d’un régime autoritaire et antidémocratique, dont le credo est la "révolution nationale" qui s’appuie sur la trilogie : travail, famille, patrie. C’est surtout un régime qui pratique, de son plein gré, la collaboration avec l’Allemagne nazie d’Hitler. La politique antisémite précède les exigences allemandes. Plus tard, l’inculpation, pour crime contre l’humanité, de hauts fonctionnaires de ce régime, dont Paul Touvier (28 novembre 1981) et Maurice Papon (19 janvier 1983), marque la reconnaissance par le pays, de l’implication de l’Etat, au-delà des individus.


    votre commentaire
  • 1962
    le 9 juillet
    Sécularisation

    Les prêtres français abandonnent la soutane pour le vêtement civil. Les habits ecclésiastiques ne seront plus portés que pour les cérémonies du culte. Le folklore y perd. La déchristianisation de la rue semble un pendant à celle de la société.

    1970
    le 9 juillet
    Ethylomètre

    Une loi stipule que dans tous les cas où il faudra prouver la présence d'alcool dans le sang d'un responsable ou d'une victime d'un délit, les vérifications médicales "pourront être précédées d'une épreuve de dépistage de l'imprégnation alcoolique". Plus clairement, cette loi met en place l'utilisation de l'alcootest appelé alors éthylomètre. Avis aux conducteurs.

    votre commentaire
  • 2003
    le 8 juillet
    Festival off

    Pour la première fois de son histoire le festival d'Avignon ne lève pas le rideau. Il est annulé suite au mouvement de grève des intermittents du spectacle dont le statut est remis en cause par le gouvernement. D'autres festivals subissent le même sort.

    votre commentaire
  • 1910
    le 4 juillet
    Black punch

    Jack Johnson, premier champion du monde de boxe noir, défend victorieusement son titre contre le blanc Jim Jeffries. La communauté noire exulte. Des affrontements raciaux secouent les villes américaines de Saint Louis, New York et Philadelphie. Le sport est encore une affirmation de suprématie raciale.

    1975
    le 4 juillet
    Divorce à l'amiable

    Désormais, il n'est plus nécessaire de faire constater par un huissier l'adultère réel ou fictif. Le divorce par consentement mutuel est enfin admis. Les constatations de péché contre la morale et de délit ont disparu. La procédure s'en trouve simplifiée.

    1987
    le 4 juillet
    La perpétuité pour Klaus Barbie

    A une heure du matin, le samedi 4 juillet 1987, la cour d'assises du Rhône rend son verdict : l'ancien chef de la Gestapo de Lyon est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Son avocat, le très médiatique maître Vergès sera hué à la sortie du palais de Justice. Klaus Barbie décède à la prison de Lyon le 25 septembre 1991.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique