• Us et Coutumes : Noel

    Noël Éternel   Cartes de voeux

    Les premières cartes de Noël furent inventées en Angleterre en 1843, durant l'époque victorienne. Vendues à 1000 exemplaires, elles représentaient une famille et des enfants qui se souhaitaient un Joyeux Noël. S'avérant très populaires, aux États-Unis et en Angleterre, on se mit à décorer la pièce principale de la maison avec les cartes reçues pendant la période des fêtes.

     

     

    Noël Éternel   Traditions  Coutumes

    La Veillée de Noël
    Autrefois, toute la famille - parents, grands-parents et enfants - se réunissait devant la cheminée: c'était la veillée de Noël. Les enfants chantaient des refrains de Noël et écoutaient des histoires racontées par les grands-parents, tandis qu'une bûche brûlait dans la cheminée.
    De nos jours, la bûche de Noël est symbolisée par un gâteau. Autrefois, c'était un très gros tronc d'arbre que l'on brûlait dans la cheminée. La bûche était choisie dans un bois très dur pour qu'elle brûle longtemps.Couronne de Noël faite de branche de sapinage. Décorée de feuillages et de rubans, celle-ci était posée dans la cheminée puis allumée par le plus jeune et le plus âgé, après avoir été bénie par le chef de la famille avec de l'huile ou de l'eau-de-vie.

    Le Feuillage de Noël
    Pour fêter Noël, toute la famille décore la maison pour lui donner un air de fête: le vert et le rouge sont les couleurs traditionnelles de Noël. Cette coutume de décorer la maison avec du feuillage est très ancienne. Même avant de fêter Noël, on décorait déjà la maison en décembre, pour fêter la fin des longues nuits d'hiver. Le houx, avec ses feuilles piquantes, représente la couronne du Christ et les boules rouges, ses gouttes de sang; le gui est censé porter bonheur; le romarin symbolise l'amitié et le lierre l'affection.

    La Paille, symbole de la crèche
    Depuis très longtemps, bien avant que l'on fête Noël, de nombreuses coutumes suédoises étaient liées à l'utilisation de la paille. On répandait de la paille sur le sol pour chasser les mauvais esprits. On préparait les lits pour le cas où des morts reviendraient sur terre. La famille couchait par terre. Cette coutume se poursuivit avec l'apparition des fêtes de Noël, car on ne devait pas dormir plus confortablement que Jésus.
    En Pologne, on place de la paille entre la table et la nappe avant de servir le repas du Réveillon, afin de se rappeler l'humble naissance de Jésus. En signe d'humilité, le repas de la veille de Noël ne comporte pas de viande et on servira entre autre du poisson et des rouleaux au chou farçis de riz et de champignons.

    L'origine du Sapin de Noël
    Les premières descriptions de l'arbre de Noël apparaissent en Alsace, en France au XVIe siècle. On dressait un sapin sur la place de l'hôtel de ville. La veille de Noël, des spectacles se déroulaient devant les églises: on dansait autour de l'arbre de paradis, représenté par un sapin décoré de pommes. Puis le sapin fit son entrée dans les maisons. Au début, il était suspendu au plafond, une pomme fixée à son tronc. Ensuite, on a pris l'habitude de placer le sapin dans un bac rempli de sable. Le sapin était secoué pour faire tomber les gâteaux et les petits jouets.
    L'Allemagne adopta rapidement cette tradition et les colons «l'exportèrent» en Amérique. Les premières boules qui décoraient les sapins pouvaient se manger, c'étaient les fameuses pommes d'amour. On trouvait aussi des noix peintes, des bonbons, des figurines de massepain. Au XIXe siècle sont venus se rajouter des personnages de papier mâché, des objets en fil de fer, en verre, ou de cire (instruments de musique, vélos, animaux). L'arbre de Noël fut pendant longtemps un magasin de jouets à lui seul!


  • Commentaires

    1
    Tit Lu
    Mardi 21 Novembre 2006 à 18:45
    Tr?joli, cela m?tait d'?e rappell?erci ?oi de le faire.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :